A.O.C. Cabardès

L’A.O.C. Cabardès en sept dates

1973 : Après quinze années d’efforts, le Cabardès est reconnu en V.D.Q.S.

1989 : Une commission d’experts de l’INAO étudie une demande d’extension de l’aire à quatre communes vers l’ouest, des nouvelles règles d’encépagement et la délimitation parcellaire nécessaire pour le passage en A.O.C.

1992 : Les nouvelles règles d’encépagement sont publiées au Journal Officiel reconnaissant pleinement l’intérêt des cépages atlantiques Cabernet et Merlot en assemblage à 60% maximum et 40% minimum des cépages méditerranéens Syrah et Grenache.

1995 : Une commission national de l’INAO étudie la délimitation parcellaire et une demande renouvelée de passage en A.O.C. La commission donne un avis favorable conditionnel à quelques aménagements techniques.

1997 : Deuxième visite de la commission nationale de l’INAO pour étudier les règles de production en A.O.C., suggère une nouvelle modification de règles d’encépagement et formalise le principe de l’équilibre entre les deux familles de cépages à 40% minimum chacune.

1998 : La commission nationale de l’INAO, réunie le 4 novembre, vote le passage en AOC du Cabardès.

1999 : Le décret A.O.C. Cabardès est publié au Journal Officiel le 12 février 1999.

Cabardès aujourd’hui, “Vent d’Est, Vent d’Ouest”

Seule A.O.C. du Languedoc à assembler, à parts égales, cépages atlantiques (Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Cot, Fer Servadou) et cépages méditerranéens (Syrah et Grenache).

De plus en plus considéré comme l’équilibre parfait, l’assemblage de ces deux familles de cépages permet d’obtenir des vins équilibrés et complexes, le mariage des fruits rouges, de la finesse et de la vivacité des cépages atlantiques avec la richesse, le gras et la souplesse profonde des cépages méditerranéens.

Un climat de transition qui allie les rigueurs méditerranéennes aux douceurs atlantiques (“Vent d’Est, Vent d’Ouest”).

Sur les pentes douces de la Montagne Noire, en vue de la Cité de Carcassonne, 18 caves particulières et 4 caves coopératives cultivent les 450 hectares des 18 villages de l’A.O.C. Cabardès. Le terroir est caractérisé par des argiles peu profondes recouvertes de cailloux calcaires blancs.

Des 25000hl de production annuelle, 95% des vins de l’appellation est vendu en bouteilles dont 65% à l’export vers plus de 40 pays.

Syndicat de l’A.O.C. Cabardès, Le Prieuré 11600 ARAGON